content top

Recherche mot : sots

Laisse les sots voir que les mots te blessent, et leurs quolibets ne te lâcheront pas. S’il leur plaît de te donner un sobriquet, prends-le, approprie-le-toi. Dès lors, ils seront désarmés.

  

Comme dans toute société, il y a chez les jésuites quelques sujets intelligents et une majorité de sots qui, lorsqu'ils ne sont pas effarés, font les prétentieux et les vindicatifs.

  

Les compliments sont le protocole des sots.

  

Les sages émettent des idées nouvelles, les sots les répandent.

  

Les sots silencieux sont des armoires vides fermées à clef.

  

Les sots devraient avoir pour les gens d'esprit une méfiance égale au mépris que ceux-ci ont pour eux.

  

Malheur à celui qui ne peut être seul un jour de sa vie sans éprouver le tourment de l'ennui, et qui préfère, s'il le faut, converser avec des sots plutôt qu'avec lui-même !

  

Il y a deux espèces de sots : ceux qui ne doutent de rien et ceux qui doutent de tout.

  

Les gens intelligents se divisent en deux catégories : les bons et les méchants. Les sots appartiennent à une seule : celle des méchants.

  

Il y a beaucoup à apprendre des sots, à condition que ce soit soi-même qu'on étudie en eux.

  

Si les sots pouvaient se faire une idée des souffrances qu'ils nous font endurer, ils se tairaient.

  

Rien n'est humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises où l'on échoue.

  

On ne plaît qu'aux sots, qu'on rassure.

  

Ce qui instruit les sots, ce n'est pas la parole, c'est le malheur.

  

Les sots parlent beaucoup du passé, les sages du présent et les fous de l'avenir.

  
content top