content top

Recherche mot : somme

Nous sommes en ploutocratie et cela depuis deux cents ans, depuis les révolutions anglaise, américaine, française, depuis l’avènement du gouvernement représentatif.

  

Nous autres sans-patrie, nous sommes trop multiples et trop mêlés de race et d'origine, pour faire partie des "hommes modernes".

  

Même pendant mon sommeil les idées de Schopenhauer dansaient dans ma tête sans que je sache si je lisais encore ou si je dormais...

  

Le cerveau constitue l'identité de l'être. Nous sommes notre cerveau.

  

Le sommeil de la mémoire engendre des monstres.

  

Le libre-arbitre est une invention des prêtres pour se venger et punir. Le devenir est pure innocence, comme l’enfant… Dès lors, nous sommes entourés de fictions… Fictions de la vertu, de la justice, de l’amour du prochain… Fiction de la morale car nous sommes au-delà du bien et du mal.

  

Contraindre un philosophe à rentrer dans une case de l’histoire des idées contribue à le dévitaliser, voire à désamorcer son originalité. La réputation se réduit toujours à la somme des malentendus accumulés sur son compte.

  

La somme de ce qui ralentit finit un jour par immobiliser.

  

Contraindre un philosophe à rentrer dans une case de l’histoire des idées contribue à le dévitaliser, voire à désamorcer son originalité. La réputation se réduit toujours à la somme des malentendus accumulés sur son compte.

  

C'est une guerre menée par l'Islam politique avec autant d'intelligence que l'Occident mène la sienne, mais avec moins d'armes ou avec d'autres armes que les nôtres- des couteaux et non des porte-avions, des kalachnikovs à 500 euros et non des avions furtifs coûtant des millions de dollars. Ils disposent également d'une vision de l'Histoire, ce que nous sommes incapables d'avoir, tout à notre matérialisme trivial.

  

Tout ce que l'homme pourra découvrir scientifiquement restera explicable aux générations futures. C'est le principe d' "invariance de l'explicabilité", qui décrit cette réalité selon laquelle même si chaque enfant naît avec un cerveau « frais », il est capable d'assimiler en moins d'une vie la somme de millénaires de recherche scientifique : cela signifie que toutes ces notions qui ont nécessité des siècles de recherche demeurent à la simple portée de quelques transformations mentales seulement, de notre imagination.

  

Chacun sait pourtant, depuis le XVIIIè siècle, que la liberté de chacun s'arrête là où commence la liberté de l'autre, mais surtout que le bien commun n'est pas la somme des intérêts individuels.

  

Pourquoi la femme a t-elle voulu venir sur terre ? nous sommes déjà si nombreux !

  

La critique du christianisme est critique ; celle de l'islam, provocation. Pour l'islam, il n'y a que les croyants et les infidèles. Infidèles, nous le sommes, certes.

  

Nous sommes les inconsolables orphelins des mesures du passé.

  
content top