content top

Recherche mot : solution

Le sublime surgit dans la résolution d’une tension entre l’individu et le cosmos. La petitesse du sujet qui contemple la nature grandiose génère un sentiment : celui du sublime.

  

C'est la tâche du philosophe:enseigner la nature tragique du monde,puis donner des solutions pour y vivre et parvenir à la joie.

  

Le bonheur terrestre ? L'acatalepsie - autrement dit : la quiétude consubstantielle au renoncement à chercher des solutions aux problèmes.

  

Il ne faut surtout pas minimiser l'importance et la puissance des petites résolutions qui, loin d'être anodines, contribuent à construire le monde auquel nous sommes de plus en plus nombreux à aspirer.

  

Associe-toi à ceux qui chantent, racontent des histoires, profitent de la vie et ont la joie dans les yeux. Parce que la joie est contagieuse et découvre toujours une solution là où la logique n'a trouvé qu'une explication pour une erreur.

  

Tous les progrès sont précaires, et la solution d'un problème nous confronte à un autre problème.

  

C'est vivre et cesser de vivre qui sont des solutions imaginaires. L'existence est ailleurs.

  

Etant philosophe, j'ai un problème pour chaque solution.

  

Un problème livré à lui-même se dessèche ou pourrit. Mais fertilisez un problème à l'aide d'une solution et vous allez en faire éclore des dizaines.

  

La grandeur du sacrement, c'est de s'agenouiller, de s'accuser, de recevoir l'absolution et d'apprendre en même temps, dans ce petit claquement sec du guichet, qu'on n'est jamais absout.

  

Il n'existe pas de problèmes dans la nature, mais seulement des solutions car l'état naturel est un état adaptatif donnant naissance à un système cohérent.

  

C'est souvent la solution écartée d'office qui aurait été la bonne.

  

La fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard.

  

Tenir un journal. Une manière comme une autre de récapituler, de savoir où on en est rendu. Ca aide des fois à trouver la solution plus vite.

  

Les résolutions sont comme les anguilles ; on les prend aisément. Le diable est de les tenir.

  
content top