content top

Recherche mot : soldats

Une trêve pourrait être signée entre l'EI et la France pour que son armée dormante [pas des terroristes une fois encore, des soldats] sur notre territoire pose les armes. [la France] préfère dire qu'on agit contre le terrorisme alors qu'on le crée ainsi car il n'existait pas avant qu'on le fasse naître de la sorte.

  

Un homme qui détale fait aux soldats l'effet d'une bête blessée. Il surexcite leur soif de sang.

  

Un général n'est rien sans ses soldats.

  

Il faudrait que les adolescents palestiniens perdent la détestable habitude de se jeter sous les balles de ces malheureux soldats israéliens.

  

Bêtes et soldats sont faits pour s'entendre.

  

Les soldats se mettent à genoux quand ils tirent : apparemment pour demander pardon du meurtre.

  

L'histoire est le récit, presque toujours faux, d'événements presque toujours sans importance, occasionnés par des chefs d'états qui sont presque tous des coquins et des soldats qui sont presque tous des imbéciles.

  

Quant à ces féroces soldats, je le dis, ce n'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.

  

Les mères des soldats tués sont juges de la guerre.

  

Caserne. Endroit où les soldats profitent de ce genre de choses qu'il leur est demandé de réprimer par ailleurs.

  

Une doctrine, quelle qu'elle soit, politique, religieuse ou sociale, ne se produit jamais sans trouver plus de contradicteurs que d'adeptes, et ne recrute quelques soldats qu'après avoir fait beaucoup de martyrs.

  

Je gagne mes batailles avec le rêve de mes soldats.

  

Le soleil passe les frontières sans que les soldats ne lui tirent dessus.

  

Soldats tombés à Fontenoy, sachez que vous n'êtes pas tombés dans l'oreille d'un sourd.

  

Les soldats qui défilent sous les arcs de triomphe sont ceux qui ont déserté la mort.

  
content top