content top

Recherche mot : soin

A-t-on vraiment besoin d’importer des asperges du Pérou et des tomates d’Israël alors que nous savons parfaitement les produire en France ?

  

On a tant besoin que l'on ait besoin de nous.

  

De ces endroits où les solitudes se multiplient dans la multitude, on n'a qu'une envie, c'est d'en sortir ; vous n'aurez besoin que d'un sourire.

  

La religion n'est pas née d'un besoin urgent d'assurer la solidarité sociale, pas plus que les cathédrales n'ont été construites dans le dessein de favoriser le tourisme.

  

Celui qui ne doute pas de la valeur de sa cause n'éprouve pas le besoin que sa cause l'emporte. La valeur de sa cause constitue sa victoire.

  

Vivre n'est pas prendre soin de soi, ce qui est une affaire d'infirmerie ou d'hospice et relève d'une morale de dispensaire ; vivre c'est prendre soin de ceux qu'on aime...

  

Posséder, c'est être l'esclave des choses, de l'avoir, de la propriété. Ce peuple libertaire n'est l'esclave de rien ni de personne. Aucun objet ne saurait lui être un lien ! Quand on "est" vraiment, ontologiquement, on n'a pas besoin d'avoir, matériellement.

  

J'ai besoin de Bizet comme antidote.Sa musique rend meilleur et fécond,c'est ça:meilleur et fécond...

  

Le commerce d'arrière-mondes sécurise celui qui les promeut, car il trouve lui-même matière à renforcer son besoin de secours mental.

  

Aujourd'hui il n'y a rien de plus drôle que l'Élysée, il n'y a plus besoin de faire de caricatures, on attend maintenant que Carla Bruni se barre avec son fils.

  

Nous avons tous besoin de modèles, de nous identifier à d'Artagnan, Cyrano ou Julien Sorel. Si l'école ne leur donne pas cette possibilité-là, nos jeunes iront chercher leurs modèles ailleurs, dans les jeux vidéo, les blockbusters américains et au sein de l'État islamique. Il faut redonner du sens et développer un humanisme nouveau, c'est-à-dire une très haute idée de ce qu'est l'être humain et de ce que doit être sa vie.

  

Les locaux calcinés de Charlie Hebdo sont la parfaite métaphore de l'avenir de nos libertés si nous laissons à l'Autre le soin de les borner et si nous intériorisons ses interdits pour en faire nos tabous.

  

Chacun d'entre nous a besoin de beauté comme de pain, de places pour jouer et de lieux de prière, d'endroits où la nature puisse le guérir et se réjouir, et le fortifier dans son corps et son âme.

  

Dépendante économiquement, l'Amérique a besoin d'un niveau de désordre qui justifie sa présence politico-militaire dans l'Ancien monde.

  

Bien loin d'être tentée par un retour à l'isolationnisme, l'Amérique a peur de l'isolement , de se retrouver seule dans un monde qui n'aurait plus besoin d'elle.

  
content top