content top

Recherche mot : soie

Quelles que soient les mains entre lesquelles il se trouve, le pouvoir corrompt en produisant la soumission, donc l'abolition de la liberté. L'abus se déduit naturellement de l'usage.

  

Pourquoi faut-il que les hommes soient si peu conscients du fait que, dans quelques secondes ou dans quelques dizaines d'années, ce qui est identique en regard de l'éternité, ils sont tous condamnés à mort et qu'ils devraient vivre en conséquence ?

  

Mais certes tous les hommes, tant qu’ils ont quelque chose d’homme, devant qu’ils se laissent assujétir, il faut l’un des deux, qu’ils soient contraints ou déçus.

  

Quels que soient les progrès des connaissances humaines, il y aura toujours place pour l'ignorance et par suite pour le hasard et la probabilité.

  

Ce n'est donc pas que les diagnostics psychiatriques soient dépourvus de sens ; ce qui est grave, c'est qu'ils peuvent être utilisés et ils le sont souvent comme des assommoirs sémantiques : briser la respectabilité et la dignité d'un individu le détruit tout aussi efficacement, sinon plus, que de briser sa nuque.

  

Les choses ne sont pas là où on veut qu'elles soient simplement parce qu'on le veut... Ça ne veut pas dire qu'elles sont là où elles devraient être.

  

La vérité rien que la vérité, toute la vérité, je ne veux et je ne cherche que le vrai de la vérité ; quelles qu'en soient les conséquences.

  

Pour que les hommes, tant qu'ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut de deux choses l'une : ou qu'ils y soient contraints, ou qu'ils soient trompés.

  

Souvent les gens ne veulent pas voir ou entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites.

  

Que soient nombreux ceux que tu salues, mais pour tes conseillers n'en aie qu'un entre mille.

  

Des personnes qui travaillent ensemble ne forment pas nécessairement une équipe. Encore faut-il qu'elles soient animées par une communauté d'esprit, d'âme, de pensée et de goût, et qu'il existe une cohésion morale entre elles.

  

La grande ruse, c'est que les choses soient comme elles sont.

  

La possibilité que le oui et le non, le bien et le mal, soient également indifférents à Dieu ne peut être concevable pour des têtes faites comme les nôtres, car enfin Dieu doit bien servir à quelque chose.

  

Pour que le vin fasse du bien aux femmes, il faut que ce soient les hommes qui le boivent.

  

De la merde dans un bas de soie. (parlant de Talleyrand)

  
content top