content top

Recherche mot : sociale

Considérer comme étant égales toutes les professions n'est pas moins contraire à la réalité que l'égalitarisme individuel. La civilisation exige que les professions soient rangées socialement par ordre hiérarchique.

  

La prospérité économique d'un individu ne démoralise pas la société tant qu'elle n'implique pas nécessairement l'ascension sociale de celui-ci.

  

La religion n'est pas née d'un besoin urgent d'assurer la solidarité sociale, pas plus que les cathédrales n'ont été construites dans le dessein de favoriser le tourisme.

  

L'art sert trop de signature sociale, il crée des tribus désireuses de distinction sociale et de séparation d'avec le grand public.

  

Une poignée seulement résiste aux appels de la sirène pour préférer une plus grande liberté, même s'il faut la payer d'une moins grande sécurité ou d'une moindre visibilité sociale.

  

La société n'aime pas la liberté car elle n'engendre pas l'ordre, la cohésion sociale, la communauté utile mais plutôt l'éclatement des activités, l'individualisation et l'atomisation sociale.

  

L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer.

  

Il est donc vrai que l’exercice de toutes vertus sociales, des services importants rendus à la patrie, une carrière utilement employée ne suffisent pas pour préserver d’une fin sinistre et pour éviter de finir en coupable.

  

Le respect des droits individuels est une invention anglaise, le suffrage universel est une contribution française, la sécurité sociale est nettement d'origine allemande.

  

Il suffit pour réussir dans le jeu de la vie de "jouer un rôle" et d'obtenir l'approbation sociale pour ce rôle.

  

Combien vous croyez qu'il y a de gens qui travaillent à la sécurité sociale?? Hein?? Un sur quatre et je suis large?!

  

L'existence sociale des hommes détermine leur pensée.

  

Le mariage multiplie par deux les obligations familiales et toutes les corvées sociales.

  

C'est bien connu, les bourgeois ont toujours eu la conscience étroite. Ils s'accommodent de la morale individuelle conventionnelle pour mieux refuser la morale sociale et politique.

  

Il faut quitter le calme rassurant des utopies et des prophéties, fussent-elles catastrophiques, pour descendre dans le mouvement, déconcertant mais réel, des relations sociales.

  
content top