content top

Recherche mot : silence

Son silence le protégeait du monde, même quand le monde ne protégeait pas son silence.

  

Mon père, c’était le silence et la terre ; ma mère, le verbe et la cuisine.

  

Le silence de Dieu permet le bavardage de ses ministres.

  

Le silence qui suit Mozart, c'est encore de la musique.

  

Les grands sages ont prôné le silence, espace merveilleux et confortable. Cultiver le silence, c’est se débarrasser de tout argument, de toute justification.

  

Il est un silence plus calomnieux que le discours et j'ai mieux aimé quelquefois parler mal à propos que de me taire.

  

Quoi de plus complet que le silence ?

  

Avec ceux que nous aimons, nous avons cessé de parler, et ce n'est pas le silence.

  

Le mensonge, le silence, la dissimulation sont des avatars nécessaires de l'union conjugales ; ils assurent la durée et la stabilité de la double infranchissable solitude.

  

Les jeunes gens n'ont souvent pas d'autres armes que leur silence et leurs mépris.

  

L'hiver, cette saison de silence froid, mais aussi d'attente féconde.

  

Le silence est le plus beau bijou d'une femme, mais elle le porte rarement.

  

Le silence a parfois la même douceur que l'eau quand elle défatigue.

  

Le silence est la parure de l'ignorant dans l'assemblée des sages.

  

Le silence est l'aboutissement suprême du langage et de la conscience.

  
content top