content top

Recherche mot : sied

Il sied plus mal à un ministre de dire des sottises que d'en faire.

  

Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.

  

L'irreligion sied mal aux femmes ; il y a trop d'orgueil pour leur faiblesse.

  

Un triomphe ne sied guère qu'aux morts. Vivant, il se trouve toujours quelqu'un pour nous reprocher nos faiblesses.

  

Ne te détourne pas, par lâcheté, du désespoir. Traverse-le. C'est par-deLà qu'il sied de retrouver motif d'espérance. Va droit. Passe outre. De l'autre côté du tunnel tu retrouveras la lumière.

  

Il sied au progrès de respecter ce qu'il remplace.

  

Le mensonge ne sied qu'aux femmes.

  

En temps de paix, rien ne sied mieux que le calme, la modestie, l'humilité, mais que vienne la guerre alors prends exemple sur le tigre.

  

La faiblesse sied à une femme, elle le sait : elle sent qu'elle intéresse davantage en paraissant un être délicat. VoiLà pourquoi nos femmes, quoique bien portantes, à grasseyer, à faire la malade, à se plaindre de leurs nerfs.

  

Le sacrifice est le rôle favori des femmes, il leur sied si bien devant le monde et il leur procure dans la solitude tant de douces larmes et de mélancoliques jouissances.

  

De toutes les passions violentes, celle qui sied de moins mal aux femmes, c'est l'amour.

  

Chaque femme devrait savoir qu'elle s'assied sur une fortune.

  
content top