content top

Recherche mot : serons

La dissimulation nous enseigne toujours la dissimulation, et la seule question est de savoir si nous serons les maîtres ou les victimes de cet art. Question à laquelle l'amour de soi a tôt fait de répondre.

  

Il ne suffit pas de se demander : "Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?" ; il faut également se poser la question : "Quels enfants laisseront-nous à notre planète ?"

  

Nous ne serons jamais un pays civilisé aussi longtemps que nous dépenserons moins d'argent pour les livres que pour les chewing-gum.

  

Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu'eux !

  

Nous ne cesserons jamais d'être des êtres humains, même si nous gagnons malhonnêtement notre argent, mais nous nous détruirons tout à fait si nous sommes faux dans nos relations à autrui.

  

Vous allez voir qu'un jour on va nous déclarer la paix et que nous ne serons pas prêts.

  

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon; nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.

  

Nous sommes si présomptueux que nous voudrions être connus de toute la terre, et même des gens qui viendront quand nous ne serons plus.

  

Dès qu'on nous embrasse, il est bon de prévoir tout de suite l'instant où nous serons giflés.

  

Serons-nous capables de choisir les éléments de la technologie qui améliorent la qualité de vie et d'éviter ceux qui la détériorent ?

  

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.

  

Nous aborderons le nouveau millénaire sans pouvoir espérer y trouver autre chose que ce que nous serons capables d'y apporter.

  

Une circonstance imaginaire qu'il nous plait d'ajouter à nos afflictions, c'est de croire que nous serons inconsolables.

  

Efforçons-nous de vivre de telle sorte que, quand nous ne serons plus, le croque-mort lui-même pleure à notre enterrement.

  

Y a-t-il donc vraiment, tel que le disent les fanatiques du destin réglé par les astres, une ordonnance préalable de tout ce que nous sommes et de tout ce que nous serons ?

  
content top