content top

Recherche mot : serait

Si chacun agissait en faveur de ce à quoi il croit, ce serait déjà un bon commencement...

  

Je pleurai à l'idée que la vie fût si simple, et serait si facile si nous étions nous-mêmes assez simples pour l'accepter.

  

Je pense que le monde serait bien plus ennuyeux s'il n'y avait pas de différences dans les possibilités innées entre individus ou groupes d'individus.

  

Les animaux ne prélèvent pas au-delà de leurs besoins réels, sans quoi la vie ne se serait jamais perpétuée.

  

Car contrairement à une illusion entretenue pour nous rassurer, nous ne dominons pas la nature. Comprendre et intégrer cette évidence serait une preuve de réalisme, de lucidité et d'intelligence.

  

Il est dommage que le temps passé à essayer de savoir s'il existe une vie après la mort ne soit pas consacré à comprendre ce qu'est la vie, et, en comprenant son immense valeur, à agir pour en faire un chef-d’oeuvre inspiré par un humanisme vivant et actif, au sein duquel la modération serait un art de vivre.

  

Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie.

  

Dire que l'on se fiche du droit à la vie privée sous prétexte que l'on a rien à cacher serait comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte que l'on a rien à dire.

  

Ne me dites pas que ce problème est difficile. S'il n'était pas difficile, ce ne serait pas un problème.

  

Recevoir le coup final dans le dos, serait le comble du déshonneur.

  

Souffrir serait encore plus dur si faire souffrir n'existait pas.

  

Le sexagénaire, s'il faut en croire le langage, serait-il enfin arrivé à l'âge du sexe ?

  

Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.

  

Que serait la vie sans l'imparfait du subjonctif .

  

Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou.

  
content top