content top

Recherche mot : sentiments

Le chat est d'une honnêteté absolue : les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non.

  

Les caresses sont aussi nécessaires à la vie des sentiments que les feuilles le sont aux arbres. Sans elles, l'amour meurt par la racine.

  

Nos beaux sentiments ne sont-ils pas les poésies de la volonté ?

  

Nous sommes toujours enclins à voir chez les autres les sentiments que nous portons dans nos coeurs.

  

Les sentiments que nous feignons, nous finissons par les éprouver.

  

Les sentiments ? Ils aspirent à l'éternité... et ne passent pas la nuit.

  

On gâte des sentiments si tendres à les raconter en détail.

  

Le décor n'a de pouvoir qu'à partir du moment où nous lui en accordons un, les plus profonds sentiments ressentis s'en passant volontiers.

  

Les amitiés de l'adolescence, rien ne peut en effacer complètement la trace dans notre coeur. Ce que nous avons de meilleur, nous le devons à la pureté et à la grandeur des sentiments qu'elles nous ont fait éprouver.

  

La tendresse du coeur, c'est ce que la nature reconnaît donner aux hommes en leur accordant les larmes ; c'est là la meilleure part de nos sentiments.

  

Le coeur grossier de la prospérité ne peut comprendre les sentiments délicats de l'infortune.

  

Les caresses sont aussi nécessaires à la vie des sentiments que les feuilles le sont aux arbres. Sans elles, l'amour meurt par la racine.

  

Une résignation, non pas mystique ni détachée, mais une résignation en éveil, consciente et guidée par l'amour, est le seul de nos sentiments qui ne puisse jamais devenir un faux semblant.

  

Pourquoi faut-il donc ériger des barrières face à l'explosion de nos sentiments ; pourquoi l'être aimé ne pourrait-il pas lire en nous comme dans un livre ouvert les pensées nobles et généreuses qui nous animent ?

  

Un poète ne vit guère que de sensations, aspire aux idées et, en fin de compte, n'exprime que des sentiments.

  
content top