content top

Recherche mot : roses

Tant que la religion reste une affaire entre soi et soi, après tout, il s'agit seulement de névroses, psychoses et autres affaires privées. On a les perversions qu'on peut, tant qu'elles ne mettent pas en danger ou en péril la vie d'autrui...

  

Le métier de comédien ne consiste pas à jouer sur ses névroses. L'important, c'est le personnage.

  

Ne voudriez vous pas entrer dans mon jardin? J'aimerais que mes roses vous voient!

  

La merde fertilise les roses et, malgré tout, les roses sentent bon !

  

C'est grave de s'obliger à ressembler à tout le monde : cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoïas.

  

Ni tous les rossignols ne chantent également bien, ni toutes les roses ne sentent également bon.

  

Les véritables roses laissent leurs pétales sur les pianos et les tapis. Elles ont des épines, trop de feuilles et l'odeur des jardins d'été. Elles accompagnent les baisers.

  

Il y a des femmes qui sont comme le bâton enduit de confiture de roses : on ne sait pas par quel bout les prendre.

  

Le plaisir est comme un lit de roses, mais le pli d'une seule suffit pour incommoder beaucoup.

  

C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.

  

Les crocodiles vivent cent ans ; les roses trois jours. Et pourtant, on offre des roses.

  

Convaincu du néant de tout, il reste délicieux de s'attendrir sur la fragilité des roses.

  

Le parfum de mille roses ne plaît qu'un instant ; mais la douleur que cause une seule de leurs épines dure longtemps après la piqûre.

  

Un homme peut prouver à sa femme qu'il l'aime en lui offrant une douzaine de roses. Son petit-fils peut faire la même chose, avec une poignée de pissenlits.

  

La recrudescence des psychoses et des névroses n'a peut-être pas d'autre origine que le refus de mettre les morts à leur place.

  
content top