content top

Recherche mot : revolutions

Nous sommes en ploutocratie et cela depuis deux cents ans, depuis les révolutions anglaise, américaine, française, depuis l’avènement du gouvernement représentatif.

  

Le mot révolutionnaire ne peut s’appliquer qu’aux révolutions dont la liberté est le but.

  

Quelques idéalistes, ceux qui n'ont pas le sens tragique de l'Histoire et qui croient modifier la réalité en la niant, s'étaient réjouis des révolutions arabes. Ils saluaient la promesse de l'aube et l'émergence du printemps. Mais déjà les évênements leur donnent tort : les islamistes ont pris le pouvoir en Tunisie, la charia est désormais la loi libyenne, les Frères musulmans attendent embusqués, en Égypte. L'aube est une nuit, le printemps une ère glaciaire.

  

Dans la démocratie, les révolutions naissent avant tout de la turbulence des démagogues. Pour ce qui concerne les particuliers, ils contraignent par leurs dénonciations perpétuelles les riches eux-mêmes à se réunir pour conspirer ; car la communauté de crainte rapproche les gens les plus ennemis.

  

Aujourd'hui, après deux guerres mondiales et trois révolutions majeures, nous savons qu'il n'y a pas de corrélation nécessaire entre la technologie plus avancée et la morale plus avancé.

  

Canada, sorte d'empire hybride fondé sur le refus d'assumer le fruit des révolutions de l'histoire.

  

Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent.

  

L'histoire nous prouve que, seuls, ont fait de bonnes révolutions ceux qui n'avaient rien à y gagner.

  

Macadam - A supprimé les révolutions : plus moyen de faire des barricades. Est néanmoins bien incommode.

  

Les révolutions n'ont généralement pour résultat immédiat qu'un déplacement de servitude.

  

Des sottises faites par des gens habiles ; des extravagances dites par des gens d'esprit ; des crimes commis par d'honnêtes gens... voiLà les révolutions.

  

Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des révolutions.

  

On ne fait pas les révolutions avec de l'eau de rose.

  

Les révolutions emploient presque autant d'années à se terminer qu'à se préparer.

  

Ceux qui font des révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau. Ce qui constitue une république, c'est la destruction de tout ce qui s'oppose à elle.

  
content top