content top

Recherche mot : revolte

Nietzsche disait oui à tout;Camus dira oui seulement à ce qui augmente la vie.Pour le reste-il se révolte.Voilà le sens de son nietzschéisme de gauche, c'est également celui de son hédonisme libertaire.

  

Toutes les révoltes ne se font pas avec du duvet de canard...

  

Camus n'a cessé de réfléchir sur le crime légal, l'assassinat idéologique, le meurtre de soi ou de son prochain, la mise à mort programmée, légitimée – il s'est constamment révolté devant cet injustifiable majeur.

  

Toutes les révoltes ne se font pas avec du duvet de canard..

  

Camus n'a cessé de réfléchir sur le crime légal, l'assassinat idéologique, le meurtre de soi ou de son prochain, la mise à mort programmée, légitimée – il s'est constamment révolté devant cet injustifiable majeur.

  

L'acquisition de connaissances dont on ne peut trouver l'emploi est un moyen sûr de faire de l'homme un révolté.

  

Le courage est le réflexe de défense des êtres normalement équilibrés, un moyen de ne pas souffrir. La révolte ronge, l'acceptation mène tôt ou tard à l'apaisement.

  

Le meurtre suppose et couronne la révolte: celui qui ignore le désir de tuer aura beau professer des opinions subversives, il ne sera jamais qu'un conformiste.

  

Ce n'est pas la révolte en elle-même qui est noble, mais ce qu'elle exige.

  

Nos révoltes, nos haines, nos blasphèmes souvent sont-ils autre chose que la forme exaspérée de l'amour ?

  

Une partie d'Echecs est une danse de mort où les pièces virevoltent sur les cases.

  

La guerre moderne est une révolte maléfique de la matière asservie par l'homme.

  

Le coeur est humain dans la mesure où il se révolte.

  

Toutes les doctrines, toutes les écoles, toutes les révoltes, n'ont qu'un temps.

  

Accepter l'inévitable sans révolte, ne pas s'apitoyer sur soi, penser encore à être utile, bien sûr, c'est cela le courage, beaucoup plus que des actes héroïques.

  
content top