content top

Recherche mot : repentir

Sade prépare le nazisme car il critique la pitié. Le repentir donne un sens au passé.

  

Notre repentir n'est par tant un regret du mal que nous avons fait, qu'une crainte de celui qui nous en peut arriver.

  

Le repentir est le printemps des vertus.

  

Trois choses annulent les décrets divins défavorables : ce sont la prière, la charité, le repentir.

  

Le repentir est une virginité que notre âme doit à Dieu : un homme qui se repent deux fois est donc un horrible sycophante.

  

On n'a jamais vu personne se repentir d'une bonne action.

  

Pardonner, gracier est un acte de foi et d'espoir, un pari sur le repentir et donc sur le progrès de l'homme.

  

Nous ne pardonnons qu'aux enfants et aux fous d'être francs avec nous: les autres, s'ils ont l'audace de les imiter, s'en repentiront tôt ou tard.

  

Notre repentir, ce n'est pas tellement pour le mal que nous avons fait, mais pour la peur de ses conséquences.

  

Ne commence rien dont tu puisses te repentir dans la suite. Garde-toi d'entreprendre ce que tu ne sais pas faire, et commence par t'instruire de ce que tu dois savoir. C'est ainsi que tu mèneras une vie délicieuse.

  

Un homme doit-il se marier ? Quoi qu'il fasse, il se repentira.

  

Dieu fit du repentir la vertu des mortels.

  

La justice humaine, qui ne voit que les actions, n'a qu'un pacte avec les hommes, qui est celui de l'innocence ; la justice divine, qui voit les pensées, en a deux, celui de l'innocence et celui du repentir.

  

Le repentir vient trop tard, quand il ne peut remédier au mal.

  

Vaut mieux agir quitte à s'en repentir que de se repentir de n'avoir rien fait.

  
content top