content top

Recherche mot : raisonner

L'ivresse absolue, celle qui métamorphose le buveur en objet ivre mort, est un attentat contre la bipédie à l'endroit même de ses symboles : la verticalité, la main libérée, le cerveau sollicité, le cortex développé, donc le langage, l'intelligence, la faculté de raisonner. Elle est la flaccidité contre l'homo erectus.

  

La question n’est pas : les animaux, peuvent-ils raisonner ? Ni : peuvent-ils parler ? Mais bien : peuvent-ils souffrir ?

  

La discrimination entre les hommes et les animaux ne saurait s’effectuer à partir de la faculté de raisonner ou de parler.

  

Penser et raisonner font deux.

  

L'homme est un animal raisonnable à qui la raison sert surtout à déraisonner.

  

Dès qu'un sentiment s'exagère, la faculté de raisonner disparaît.

  

Les hommes n'ont pas toujours besoin de raisonner leur conduite pour la conformer à leurs intérêts.

  

Il ne faut pas tenter de couler le capital : il est insubmersible ; il faut l'arraisonner.

  

N'est-ce pas le défaut naturel à tous les hommes de se plaire naturellement à parler et à raisonner sur ce qu'ils entendent le moins.

  

C'est une très méchante manière de raisonner que de rejeter ce qu'on ne peut comprendre.

  

J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers.

  

Nos premiers maîtres de philosophie sont nos pieds, nos mains, nos yeux. Substituer des livres à tout cela, ce n'est pas nous apprendre à raisonner, c'est nous apprendre à nous servir de la raison d'autrui.

  

Raisonner. Peser des probabilités sur la balance du désir.

  

C'est une grande erreur de considérer que l'homme est un être raisonnable. Le pouvoir de raisonner ne confère pas la raison.

  

L'église... Un effort sublime pour contenir et raisonner la folie chrétienne.

  
content top