content top

Recherche mot : raisonne

L'ivresse absolue, celle qui métamorphose le buveur en objet ivre mort, est un attentat contre la bipédie à l'endroit même de ses symboles : la verticalité, la main libérée, le cerveau sollicité, le cortex développé, donc le langage, l'intelligence, la faculté de raisonner. Elle est la flaccidité contre l'homo erectus.

  

La question n’est pas : les animaux, peuvent-ils raisonner ? Ni : peuvent-ils parler ? Mais bien : peuvent-ils souffrir ?

  

La discrimination entre les hommes et les animaux ne saurait s’effectuer à partir de la faculté de raisonner ou de parler.

  

Pour que le raisonnement soit correct, il faut que l'esprit soit libre ; penser par soi-même, c'est ne consentir à aucune servitude. Ainsi se tisse le lien entre la recherche scientifique de l'objectivité et le goût moral de la liberté.

  

Le raisonnement est noyé par l’émotion et la fabrication de la peur.

  

Puis enfin, à un certain moment de l'histoire, apparut un homme appelé «Mohamed». Et cet homme a dit la même chose que Moïse, Jésus, et tous les autres prophètes : il n'y a qu'Un Dieu. C'était le message de l'Islam. L'Islam est la vraie religion. Plus les gens liront et deviendront intelligent, plus ils se familiariseront avec la logique et le raisonnement. Ils abandonneront les idoles, ou les rituels qui supportent le polythéisme, et ils reconnaîtront qu'il n'y a qu'Un Dieu. Et par conséquent, j'espère que le moment ne tardera pas où l'Islam prédominera le monde, car il prédominera le monde.

  

Penser et raisonner font deux.

  

Je m'émerveille toujours des pouvoirs de la gifle et du coup de pied au cul. Ces moyens d'expression permettent à ceux qui manquent de vocabulaire d'aller jusqu'au bout de leur pensée, et leur tiennent souvent lieu de raisonnement.

  

L'homme n'est qu'un animal plus parfait que les autres et qui raisonne mieux.

  

L'homme est un animal raisonnable à qui la raison sert surtout à déraisonner.

  

Une femme qui raisonne est une femme à bout de sentiments.

  

Tout notre raisonnement se réduit à céder au sentiment.

  

Dès qu'un sentiment s'exagère, la faculté de raisonner disparaît.

  

Les hommes n'ont pas toujours besoin de raisonner leur conduite pour la conformer à leurs intérêts.

  

Il ne faut pas tenter de couler le capital : il est insubmersible ; il faut l'arraisonner.

  
content top