content top

Recherche mot : pudeur

La pudeur n'est qu'un artifice qui confère plus de valeur à l'abandon.

  

Rien ne met mieux en évidence la pudeur masculine que de jolies jambes féminines : dès qu'un homme en aperçoit, il baisse les yeux.

  

Devenir cynique, voiLà le comble de la pudeur.

  

Nous vivons une société beaucoup trop permissive. Jamais encore la pornographie ne s'était étalée avec une telle impudeur. Et en plus, les films sont flous !

  

La vérité est une femme : ses voiles, ses pudeurs et ses mensonges lui appartiennent essentiellement.

  

L'ignorance n'a pas de pudeur : elle a l'habitude très fréquente de suppléer par la violence et l'audace à ce qui lui manque naturellement.

  

La pudeur est la conception la plus raffinée du vice. Elle parachève l'hypocrisie des sentiments.

  

La vraie pudeur est de cacher ce qui n'est pas beau à faire voir.

  

La modestie honteuse et la pudeur rougissante sont les mamelles ordinaires d'un pourboire exorbitant.

  

Il déteste la vérité par pudeur, parce qu'elle est nue.

  

La perte d'une certaine pudeur comme la perte de la pureté sont les causes profondes de la décadence du monde.

  

Nous vivons dans une société trop permissive. Jamais la pornographie ne s'est étalée avec une telle impudeur. Et en plus les films sont flous.

  

La pudeur leur va si bien quand elles en ont, si bien quand elles n'en ont plus, que je ne conçois guère de femmes qui ne désirent pas en avoir.

  

La pudeur qu'on prête aux femmes pimente la moindre liberté de leurs gestes.

  

La pudeur est la ruine de la courtisane.

  
content top