content top

Recherche mot : privileges

La démocratie française est malade des privilèges, de l'argent-roi et de la collusion entre politique et finance. Une caste de privilégiés, coupée des réalités de la vie du peuple, a confisqué le pouvoir. Cela doit cesser : la vertu doit être au centre de l'action politique.

  

Les privilèges des grands hommes est de donner des secousses à leur siècle. La secousse donnée, sauve qui peut.

  

L'aristocratie a trois âges successifs : l'âge des supériorités, l'âge des privilèges et l'âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le second et s'éteint dans le dernier.

  

Tout français désire bénéficier d'un ou plusieurs privilèges. C'est sa façon d'affirmer sa passion pour l'égalité.

  

Grattez la surface d'un pessimiste et vous trouverez souvent un défenseur des privilèges.

  

Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des révolutions.

  

Un des derniers privilèges des hommes, c'est que nous n'avons pas besoin d'être beaux pour séduire.

  

Je suis pour les privilèges... Quand ils sont gagnés.

  

La révolution ne supprime pas les privilèges, elle se borne à changer les privilégiés.

  

Les privilèges de la beauté sont immenses. Elle agit même sur ceux qui ne la constatent pas.

  

Ce qui est d'une hypocrisie insupportable, c'est d'accepter les privilèges d'une classe sans en accepter les fonctions.

  

Les privilèges dont on ne bénéficie pas sont absolument inadmissibles.

  

L'un des privilèges de la vieillesse, c'est d'avoir, outre son âge, tous les âges.

  
content top