content top

Recherche mot : privilege

La démocratie française est malade des privilèges, de l'argent-roi et de la collusion entre politique et finance. Une caste de privilégiés, coupée des réalités de la vie du peuple, a confisqué le pouvoir. Cela doit cesser : la vertu doit être au centre de l'action politique.

  

Les fous ont le privilège de tout dire sans offenser personne.

  

Les caprices sont le privilège de la beauté.

  

Les privilèges des grands hommes est de donner des secousses à leur siècle. La secousse donnée, sauve qui peut.

  

Dos. Partie de votre ami que vous avez le privilège de contempler quand vous êtes dans l'ennui.

  

L'aristocratie a trois âges successifs : l'âge des supériorités, l'âge des privilèges et l'âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le second et s'éteint dans le dernier.

  

Le poète jouit de cet incomparable privilège, qu'il peut à sa guise être lui-même et autrui.

  

Tout français désire bénéficier d'un ou plusieurs privilèges. C'est sa façon d'affirmer sa passion pour l'égalité.

  

C'est le privilège du pauvre de ne jamais perdre que peu.

  

Grattez la surface d'un pessimiste et vous trouverez souvent un défenseur des privilèges.

  

Seul l'Américain a le droit d'être con. C'est le privilège du seigneur.

  

C'est le privilège du vrai génie, et surtout du génie qui ouvre une carrière de faire impunément de grandes fautes.

  

Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des révolutions.

  

Le rang ne confère ni privilège ni pouvoir. Il impose la responsabilité.

  

Ô privilège du génie ! Lorsqu'on vient d'entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui.

  
content top