content top

Recherche mot : plume

Il est des batailles qu'on gagne à la pointe des piques et des épées, d'autres à la pointe de la plume et avec des corbeaux.

  

Faites la fête avec tout votre corps, avec tout votre être. Et tant pis si vous y laissez quelques plumes. Ca repousse !

  

Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie.

  

La plume de l'oiseau s'envole en l'air mais elle termine à terre.

  

Sur la flèche qui l'atteint, l'oiseau reconnait ses plumes.

  

Chaque année, le rossignol revêt des plumes neuves, mais il garde sa chanson.

  

Les hommes sont de drôles d'oiseaux qui se font toujours plumer d'une manière ou d'une autre.

  

Ce n'est ni sur de la plume ni sous des couvertures qu'on parvient à la gloire. Qui sans elle conserve sa vie laisse sur la terre pareil vestige de soi que fumée dans l'air et écume dans l'eau.

  

La belle plume fait le bel oiseau.

  

L'épée n'a jamais émoussé la plume, ni la plume et l'épée.

  

Un livre, c'est pendant des semaines, pendant des mois, la pensée qui se recueille et se concentre : c'est ce corps qui fait converger ses muscles et ses nerfs vers un seul point... vers le bout de la plume.

  

Jamais renard fainéant n'eut la gueule pleine de plumes.

  

Qui a mangé l'oie du roi, cent ans après, il en rend la plume.

  

En parlant des révolutionnaires : que faire de ces hommes qui lancent autant de traits que de regard, qui combattent avec la plume et écrivent avec des poignards ?

  

Pour la retraite, la plume est moins utile que la tondeuse à gazon.

  
content top