content top

Recherche mot : peres

Les fils sont élevés comme s'ils devaient rester des fils toute leur vie, sans qu'on pense le moins du monde qu'ils deviendront des pères.

  

Aux maux désespérés, il faut des remèdes désespérés, ou il n'en faut pas du tout.

  

Nos pères avaient un Paris de pierre, nos fils auront un Paris de plâtre.

  

La naissance est tout ; ceux qui viennent au monde pauvres et nus sont toujours des désespérés.

  

Il n'y a d'amis, d'épouses, de pères et de frères que dans la patrie. L'exilé partout est seul.

  

Le défaut fondamental des pères est de vouloir que leurs rejetons leur fassent honneur.

  

A quoi sert la vie si les enfants n'en font pas plus que leurs pères ?

  

Si la petite souris abandonne le sentier de ses pères, les pointes de chiendent lui crèvent les yeux.

  

Il y a d'étranges pères, dont toute la vie ne semble occupée qu'à préparer à leurs enfants des raisons de se consoler de leur mort.

  

Tous les pères sont les mêmes ! Vient toujours un moment où ils ne voudraient pas être regardés par leur fils avec les yeux qu'ils leur ont faits.

  

Nos pères furent sédentaires. Nos fils le seront davantage car ils n'auront, pour se déplacer, que la terre.

  

Quoique tu fasses, c'est toi que tu espères sauver. C'est toi que tu perds.

  

L'action est une suite d'actes désespérés qui permet de gagner l'espoir.

  

L'ingratitude la plus odieuse, mais la plus commune et la plus ancienne, est celle des enfants envers leurs pères.

  

Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi.

  
content top