content top

Recherche mot : patriotisme

Le patriotisme, c'est bon pour les Africains et les Asiatiques. Chez les Russes, c'est déjà  suspect ; en France, ça passe pour du gâtisme : les esprits avancés doivent avoir le patriotisme des autres.

  

Le patriotisme, c'est l'esclavage.

  

Le patriotisme est la source du sacrifice, par cette seule raison qu'il ne compte sur aucune reconnaissance quand il fait son devoir.

  

Selon les latitudes, la haine de l'étranger change de nom. En Europe, elle s'appelle patriotisme, en Chine xénophobie.

  

Au fond de tout patriotisme, il y a la guerre : voiLà pourquoi je ne suis point patriote.

  

Le nationalisme, c'est un patriotisme qui a perdu sa noblesse.

  

Le patriotisme est l'ultime refuge d'un idiot.

  

Qu'est-ce que le nationalisme ? C'est un patriotisme qui a perdu sa noblesse et qui est au patriotisme noble et raisonnable, ce que l'idée fixe est à la conviction normale.

  

Le patriotisme est la plus puissante manifestation de l'âme d'une race. Il représente un instinct de conservation collectif qui, en cas de péril national, se substitue immédiatement à l'instinct de conservation individuelle.

  

Qu'est-ce que le patriotisme si ce n'est l'amour de la nourriture de notre enfance.

  

L'amour, le travail, la famille, la religion, l'art, le patriotisme sont des mots vides de sens pour qui meurt de faim.

  

Le patriotisme est votre conviction que ce pays est supérieur à tous les autres, parce que vous y êtes né.

  

Ecrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme.

  

Le patriotisme mal compris, au lieu d'être une vertu, devient un défaut ridicule.

  

Le patriotisme fait décidément beaucoup d'imbéciles.

  
content top