content top

Recherche mot : ouvre

Dans ses propositions d'analyse de rêves, Freud découvre moins la vérité d'autrui que sa propre vérité. Le rêve est la voie royale qui mène à l'inconscient de l'interprète...

  

Je découvrais la gauche dont le caviar ouvre chacun des repas de la droite cassoulet pour les dîners très conviviaux dont les miettes sont ramassées par des domestiques.

  

Tout voyage est initiatique - pareillement, une initiation ne cesse d'être un voyage. Avant, pendant et après se découvrent des vérités essentielles qui structurent l'identité.

  

Dans le voyage, on découvre seulement ce dont on est porteur. Le vide du voyageur fabrique la vacuité du voyage.

  

Certes, la vérité de la vie psychique est biologique, Freud a passé sa vie à le dire, mais à quoi bon une vérité morne et triste, qui n'ouvre aucune perspective de conquête, qui n'autorise aucune réalisation de son rêve de célébrité universelle, qui empêche l'épiphanie de son destin, puisque la fiction ouvre de bien plus intéressantes potentialités ? Freud va donc tourner le dos aux paillasses des laboratoires : la gloire viendra d'un divan.

  

L'adolescence d'ailleurs est appelée "âge bête" par incompréhension : c'est justement l'âge où l'on découvre notre pouvoir de désinstaller des applications parentales, de penser par nous-mêmes, d'être le maître de notre vie mentale.

  

C’est la production qui ouvre des débouchés aux produits.

  

La mort, archiviste, je la vois comme une porte. Lorsqu'elle se ferme, une autre s'ouvre aussitôt.

  

Parmi toutes les diverses définitions de l'utopie, ma préférence va volontiers à celle-ci : "l'utopie est ce qui n'a pas été tenté." Elle invite à se libérer de la routine, des habitudes convenues et pétrifiantes et ouvre les portes de l'aventure vers l'inattendu.

  

Où la volonté ne manque pas, une voie s'ouvre.

  

L'amour se découvre dans l'acte d'aimer.

  

On doit s'efforcer de voir le sexe comme une offrande, ouvre sans crainte la boîte secrète de tes fantasmes.

  

Associe-toi à ceux qui chantent, racontent des histoires, profitent de la vie et ont la joie dans les yeux. Parce que la joie est contagieuse et découvre toujours une solution là où la logique n'a trouvé qu'une explication pour une erreur.

  

On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord ! Les blessures demeurent intacts ; avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ces blessures de bandages et la douleur diminue, mais elle ne disparaisse jamais.

  

Le bien c'est la bonne moralité et le mal c'est ce qui reste hésitant dans ta poitrine et que tu n'aimerais pas que les gens découvrent.

  
content top