content top

Recherche mot : outrage

Le caractère, c'est d'abord de négliger d'être outragé ou abandonné par les siens.

  

Ce serait un outrage à Dieu et au prochain que laisser l'affamé avoir faim sous prétexte que Dieu est proche de sa misère.

  

Qui se laisse outrager mérite qu'on l'outrage.

  

Le plus grand outrage que l'on puisse faire à un gourmand, c'est de l'interrompre dans l'exercice de ses mâchoires.

  

Traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic.

  

L'excès de sévérité produit la haine. L'excès de l'indulgence affaiblit l'autorité. Sachez garder le milieu et vous ne serez exposé ni au mépris ni aux outrages.

  

La peine capitale n'a jamais détourné les hommes déterminés à outrager la société.

  

L'insensé laisse voir à l'instant sa colère mais celui qui cache l'outrage est un homme prudent.

  

Outrager est d'un fou, flatter est d'un esclave.

  

Même si on est outragé, on ne peut haïr ses enfants.

  

Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps.

  

Ne dites jamais à une femme que vous allez lui faire subir les derniers outrages. Vous n'avez pas le droit de l'empêcher de croire en l'avenir.

  

Ce qui grandit encore la grandeur, n'est-ce pas l'outrage ?

  
content top