content top

Recherche mot : ordre

On ne peut vouloir, à juste titre selon moi, tordre le bras du gouvernement dictatorial et théocratique de l’Iran si l’on n’énonce pas en même temps un clair refus d’une singularité nucléaire pour Israël.

  

Il n’y a point de révolte sans révoltés, point de poésie sans poètes, ni non plus d’ordre sans organisateur, de République sans républicains, point de crime sans criminels, de bonté sans bienveillants.

  

Je sais bien que ma manière de parler, fort et cru, est une transgression de cet ordre mielleux. Elle est une ligne d'action autant qu'un état d'esprit...

  

Considérer comme étant égales toutes les professions n'est pas moins contraire à la réalité que l'égalitarisme individuel. La civilisation exige que les professions soient rangées socialement par ordre hiérarchique.

  

Ce qu'enseigne le cosmos est un ordre du ciel qui est aussi un ordre existentiel.

  

La société n'aime pas la liberté car elle n'engendre pas l'ordre, la cohésion sociale, la communauté utile mais plutôt l'éclatement des activités, l'individualisation et l'atomisation sociale.

  

C'est dans l'ordre ontologique des choses que les hommes préfèrent des illusions qui les sécurisent à des vérités qui les inquiètent.

  

France, pays de race blanche. Plus qu'un constat d'identité, un mot d'ordre. Il faut empêcher la mélanisation et engager la réémigration.

  

Le mot d'ordre est : pas une voix pour Sarkozy aux élections présidentielles de 2012. Il doit payer pour le mal qu'il a fait à la France. Il faut voter pour la droite populiste, c'est-à-dire Frédéric Nihous, Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen.

  

Je n'aime par le désordre de Socrate quand on ne s'assure pas si tels les juifs, on sait qui fait pousser les arbres.

  

Une chose doit être absolument écartée: oublier qu'aujourd'hui comme hier les vraies forces sont d'ordre démographique et éducatif, le vrai pouvoir est d'ordre économique.

  

Dépendante économiquement, l'Amérique a besoin d'un niveau de désordre qui justifie sa présence politico-militaire dans l'Ancien monde.

  

Nous ne sommes que des pions du jeu d'échecs, avides d'actions. Aux ordres du grand joueur. Il nous mène de çà, de là, sur l'échiquier de la vie. Et pour finir, nous emprisonne dans la case de la mort. Sur un mode plus léger. Quelle tristesse ! Brutalement déchu du rang de cavalier à celui de pion.

  

La physique moderne m’apprend que la nature est hors d’état de s’ordonner elle-même. L’univers présente un ordre immense, d’où la nécessité d’une grande « Cause Première » qui n’est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l’énergie, et qui donc est Surnaturelle.

  

Rien ne nous empêche donc et notre instinct scientifique exige d’identifier l’ordre universel de la science et le Dieu de la religion. Pour le croyant, Dieu se trouve au début; pour le physicien, Dieu se rencontre au terme de toute pensée.

  
content top