content top

Recherche mot : obsede

Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas.

  

Sur ce sentiment inconnu, dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse.

  

En vieillissant on devient de plus en plus obsédé, de moins en moins sexuel. Heureusement qu'il nous reste le baisemain.

  

Je suis obsédé par l'âge ; je fais une vieillesse nerveuse.

  

L'amour physique est la clef de presque toutes les vies. On le sait, on n'ose le dire, de peur de passer pour un obsédé sexuel.

  

Pour celui qui déborde d'enthousiasme qui est obsédé par un but, rien n'est impossible.

  

Les métaphysiciens sont beaucoup plus obsédés par le besoin de se persuader de l'existence de Dieu que par Son existence à proprement parler.

  

Un hasard n'est rien pour une âme froide ou distraite ; il est un signe divin pour une âme obsédée.

  

Tous les gens sont pareils : crevant de peur à la pensée de la mort et obsédés par le sexe.

  

Sexagénaire : homme obsédé par tout ce qui concerne le sexe opposé.

  

Il faut que la vieillesse soit sainte, sinon elle est obsédée.

  
content top