content top

Recherche mot : obliger

Vous ne pouvez obliger les soufflés à monter deux fois.

  

Le seul moyen d'obliger les hommes à dire du bien de nous, c'est d'en faire.

  

Le tact est une délicatesse procédant de deux désirs également respectables : ne pas désobliger son prochain et ne pas se l'aliéner.

  

C'est grave de s'obliger à ressembler à tout le monde : cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoïas.

  

Obliger un ingrat, c'est perdre le bienfait.

  

Obliger un méchant, c'est ensemencer la mer.

  

Même pour son bien, je ne veux obliger personne à me considérer comme son auteur favori.

  

Obliger les méchants, c'est presque travailler au malheur des gens de bien.

  

Il est trop triste de savoir que la vie ressemble à un jeu d'échecs, où une seule fausse démarche peut nous obliger à renoncer à la partie, avec cette aggravation que dans la vie nous ne pouvons même pas compter sur une partie de revanche.

  

Avant d'obliger un homme, assurez-vous bien d'abord que cet homme n'est pas un imbécile.

  

On doit obliger les hommes à leur façon, non à la nôtre.

  

La langue n'est ni réactionnaire, ni progressiste. Elle est tout simplement fasciste, car le fascisme, ce n'est pas d'empêcher de dire, c'est d'obliger à dire.

  

La religion des grands consiste pour l'ordinaire à servir Dieu, sans désobliger le diable.

  

C'est obliger deux fois qu'obliger promptement.

  
content top