content top

Recherche mot : nationalisme

La plus grande partie des médias défend une idéologie d'État qui est libérale, donc consumériste. Cette idéologie est anticléricale s’il s’agit de christianisme, mais cléricale quand il s’agit d’islam. Elle est antinationaliste, sauf quand il s’agit du nationalisme européen. Elle est immorale, sauf quand il s’agit de politiquement correct. Elle est pour la liberté de penser, sauf s’il s’agit d’une autre pensée que la sienne. Elle est pour la tolérance, sauf quand il est question de ce qui la questionne.

  

Le nationalisme est la culture de l'inculte, la religion de l'esprit de clocher et un rideau de fumée derrière lequel nichent le préjugé, la violence et souvent le racisme.

  

L'intolérance et la haine prospèrent dans l'ignorance, la stupidité et le faux nationalisme.

  

Le nationalisme moderne est une réaction de défense contre l'emprise brutale de la civilisation.

  

Un peu d'internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup y ramène.

  

Le nationalisme, c'est un patriotisme qui a perdu sa noblesse.

  

Qu'est-ce que le nationalisme ? C'est un patriotisme qui a perdu sa noblesse et qui est au patriotisme noble et raisonnable, ce que l'idée fixe est à la conviction normale.

  

On ne saurait séparer arbitrairement les deux aspirations fondamentales de l'âme juive : nationalisme et universalisme.

  
content top