content top

Recherche mot : national

A l’Assemblée nationale, j’ai dit que l’on ne parlerait pas aux autres comme à des ennemis, mais comme à des gens qu’on peut convaincre.

  

La naissance dans un monde où les idées n'existent pas fit du philosophe reconnu internationalement, un personnage jamais sûr de lui, nulle part certain de son talent.

  

Droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique récoltent nationalement la guerre de l'islam politique.

  

La plus grande partie des médias défend une idéologie d'État qui est libérale, donc consumériste. Cette idéologie est anticléricale s’il s’agit de christianisme, mais cléricale quand il s’agit d’islam. Elle est antinationaliste, sauf quand il s’agit du nationalisme européen. Elle est immorale, sauf quand il s’agit de politiquement correct. Elle est pour la liberté de penser, sauf s’il s’agit d’une autre pensée que la sienne. Elle est pour la tolérance, sauf quand il est question de ce qui la questionne.

  

L’unité nationale, quand elle est le souhait d’un chef d’État qui est en campagne pour sa réélection et qu’elle est proposée à des gens qui sont concurrents, adversaires, voire ennemis parce qu’ils sont eux aussi en campagne pour la même élection, est une fiction. Hollande veut l’unité nationale… derrière lui ! La France est le cadet de ses soucis – de même chez ses challengers…

  

Marine Le Pen doit le Front national à Jean-Marie Le Pen. Alors, je sais bien qu'en politique, l'ingratitude est souvent une vertu ; je crois que là, c'est un vice.

  

Le Front national est dirigé par une coterie d’homosexuels. Ces derniers privilégient leur intérêt personnel plutôt que celui du parti.

  

Le Front national est devenu un lupanar pédérastique.

  

Une seule voix doit représenter l'Europe dans les instances internationales.

  

Dans un État libre, le pouvoir militaire est celui qui doit être le plus astreint. C'est un levier passif que meut la volonté nationale.

  

Le nationalisme est la culture de l'inculte, la religion de l'esprit de clocher et un rideau de fumée derrière lequel nichent le préjugé, la violence et souvent le racisme.

  

Je ne veux pas participer à ce modèle de société qui a donné à l’argent plus d’importance qu’à la vie. Je suis ici-bas pour vivre, je ne suis pas ici pour augmenter le produit national brut.

  

Voyez le délire autour du football, que signifie-t-il ? Simplement que celui qui gagne a été assez habile pour mettre le ballon dans un but. Ce n'est rien d'autre. Quand vous voyez ensuite tout ce qu'on a construit autour de ce divertissement, cette espèce de rituel mobilisant des foules hurlantes, ces sommes d'argent exorbitantes dépensées, la publicité… J'ai joué au foot dans mon petit village mais il s'agissait uniquement d'une activité ludique. L'envergure de ce jeu au plan international rend dubitatif sur le fonctionnement de l'humanité.

  

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu’on appelle une Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l’état d’un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.

  

Je prend le terrorisme au sérieux, comme nous tous je pense. Et je pense qu'il est déloyal de la part du gouvernement d'invoquer et en quelque sorte d'offenser notre mémoire en expliquant le traumatisme national dont nous avons tous souffert.

  
content top