content top

Recherche mot : mythe

Le futur penseur du mythe de Sisyphe évolue toujours entre l'endroit tragique et l'envers hédoniste, l'absurde et la joie de vivre.

  

Le poète habite le mythe; le scientifique habite le monde; et le monde n'est pas un mythe - même si le mythe peut générer un monde.

  

Je pense que l'autonomie totale en matière sexuelle est un mythe, et le consentement mutuel est un mythe.

  

Il faut voir dans les mythes le récit nécessairement déformé d’une violence collective spontanée qui rassemble à nouveau une communauté que la rivalité mimétique a fait voler en éclats.

  

Plus l'écart entre les prescriptions morales et le comportement social réel est grand, plus se fait sentir le besoin de sacrifier des boucs émissaires afin de maintenir le mythe social selon lequel l'homme vit selon les éthiques qu'il professe officiellement.

  

Nous avons besoin d'un mythe pour exprimer le fait obscur et inavouable que la passion est liée à la mort.

  

Dans presque tous les mythes fondateurs, personne n'a de pire ennemi que son frère, si ce n'est son père qui, craignant une alliance des frères contre lui, prend parfois les devants et les tue.

  

L'application de la fécondité artificielle panachée à l'art vétérinaire est d'une importance qui n'échappera à personne. Le produit incestueux de la carpe et du lapin cessera donc enfin d'être un mythe.

  

Dès que l'adulte tue le mythe de l'existence du Père Noël, il oublie le miracle du vrai partage qui existe dans le coeur de l'enfant.

  

Tout état doit se créer une utopie lorsqu'il a perdu le contact avec le mythe.

  

Douze ans. C'est le bel âge, celui de la fabulation, des mythes et des rêves.

  

La danse, mieux qu'aucun autre des arts, peut nous livrer l'essentiel des mythes.

  

L'immoralité est un mythe inventé par les honnêtes gens pour expliquer la curieuse attirance qu'exercent les autres.

  

Par le mythe vulgaire du bonheur, on peut faire des hommes à peu près ce que l'on veut, et tout ce que l'on veut des femmes.

  

Le caractère le plus profond du mythe, c'est le pouvoir qu'il prend sur nous, généralement à notre insu.

  
content top