content top

Recherche mot : mystique

Voyager appelle une ouverture passive et généreuse à des émotions générées par un lieu à prendre dans sa brutalité primitive, comme une offrande mystique et païenne.

  

Voyager appelle une ouverture passive et généreuse à des émotions générées par un lieu à prendre dans sa brutalité primitive, comme une offrande mystique et païenne.

  

Ce qui est mystique ce n'est pas comment est le monde, mais le fait qu'il est.

  

Un mystique, c'est toujours un homme qui veut oublier quelque chose.

  

La mystique est la force invincible des faibles.

  

Trois ordres de vérités nous guident : les vérités effectives, les vérités mystiques, les vérités rationnelles.

  

La politique se moque de la mystique, mais c'est encore la mystique qui nourrit la politique même.

  

La déception de celui qui s'est cru une vocation de grand mystique et s'aperçoit finalement qu'il est déjà  bien difficile d'être tout bonnement fidèle.

  

Il faut à une vie, une religion laïque ou mystique, une grande idée, une foi, même si cette foi est faite d'un universel doute... ou bien, il faut être tout à fait un imbécile et les imbéciles sont très malheureux.

  

Le tricheur est celui qui corrige le sort, donc le réel : c'est un mystique en son genre.

  

Dieu ne communique jamais la sagesse mystique sans y joindre l'amour par lequel elle se répand.

  

Le masochisme est une expérience mystique.

  

Une résignation, non pas mystique ni détachée, mais une résignation en éveil, consciente et guidée par l'amour, est le seul de nos sentiments qui ne puisse jamais devenir un faux semblant.

  

L'expérience du vide est la tentation mystique de l'incroyant, sa possibilité de prière, son moment de plénitude.

  

Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique.

  
content top