content top

Recherche mot : musulman

Quand la France et ses alliés rasent un village de 500 personnes pour tuer deux djihadistes, il est compréhensible que l’Occident suscite une haine contre lui chez les musulmans de la planète.

  

Aujourd’hui, dans notre pays, le juif a été remplacé par le musulman. Il ne s’agit pas d’introduire une concurrence nauséabonde entre minorités. Mais plutôt de tirer les leçons d’un passé qui ne passe pas.

  

Quelques idéalistes, ceux qui n'ont pas le sens tragique de l'Histoire et qui croient modifier la réalité en la niant, s'étaient réjouis des révolutions arabes. Ils saluaient la promesse de l'aube et l'émergence du printemps. Mais déjà les évênements leur donnent tort : les islamistes ont pris le pouvoir en Tunisie, la charia est désormais la loi libyenne, les Frères musulmans attendent embusqués, en Égypte. L'aube est une nuit, le printemps une ère glaciaire.

  

Il se trouve en France, plus de citoyens d'origine musulmane, africaine, juive ou chinoise que dans toute autre nation européenne. C'est grâce à eux que Paris est une ville-monde.

  

Le croyant musulman qui sait est profondément humaniste ; il ne deviendra jamais un criminel, naturellement obscurantiste.

  

Être musulman, c'est sortir des obscurités vers la lumière, énonce le Coran ; et non le contraire comme le prêchent les charlatans.

  

Si un musulman sème un arbre fruitier, ou une semence quelconque de laquelle se nourrissent les hommes, les oiseaux et d'autres animaux, alors ce geste est compté au Ciel comme une aumône en sa faveur.

  

Catholique par mère, musulman par mon père, un peu juif par mon fils... et athée grâce à Dieu.

  
content top