content top

Recherche mot : morts

Pourquoi les annonces des journaux indiquent l'âge des morts, par exemple, et jamais celui des nouveau-nés ?

  

La plus grande charité envers les morts, c'est de ne pas les tuer une seconde fois en leur prêtant de sublimes attitudes. La plus grande charité, c'est de les rapprocher de nous, de leur faire perdre la pose.

  

Les morts sont toujours grands. Ce n'est pas sans conséquence : on pourrait en déduire que, pour être petit, il faut être vivant.

  

Il y a une chose dont on ne loue jamais les morts et qui est cependant la cause de toutes les louanges qu'on leur a données : c'est qu'ils sont morts.

  

L'immoralité de l'âme a été inventée par la peur de mourir ou par le regret des morts.

  

Les vivants ont des cartes de visite imprimées ; les morts seuls en ont de gravées.

  

Les morts, ce sont les coeurs qui t'aimaient autrefois.

  

Que l'humanité vienne à disparaître, elle tuera ses morts pour de bon.

  

Il n'y a pas de gloire à la guerre. Seulement des ruines, du sang, des morts, de la destruction.

  

Les morts sont à la terre, les vivants sont à nous.

  

Que les morts seraient embarrassants s'ils revenaient !

  

Savoir ce qu'on sera, c'est vivre comme les morts.

  

A long terme, nous sommes tous morts.

  

Avec de l'argent, on fait parler les morts ; sans argent, on ne peut pas faire taire les muets.

  

Les morts vivent tant qu'il y a des vivants pour penser à eux.

  
content top