content top

Recherche mot : moque

Le barbare se moque totalement, ou totalement vénère. La civilisation est un sourire qui mêle discrètement ironie et respect.

  

Je crois que ne pas voter est un devoir quand ceux qui se présentent à nos suffrages se moquent d'honorer les promesses qu'ils font pour parvenir au pouvoir.

  

La vérité se moque bien des manières de salon.

  

Dans ses prières, le petit peuple demande la pluie, des enfants sains et un été perpétuel. Et les querelles des grands pour le pouvoir ou la couronne, il s'en moque - mais éperdument ! - du moment qu'on le laisse en paix. Mais on ne l'y laisse jamais.

  

Le gouvernement représentatif est une tyrannie des parleurs. Les parleurs gouvernent le monde ; ils nous étourdissent, ils nous assomment, ils nous pillent, ils nous sucent le sang et se moquent de nous.

  

Laissons-les se moquer, sur la route vers le sommet, il y a des batailles qu'on ne gagne pas avec les poings.

  

Ceux qui veulent combattre l'usage par la grammaire se moquent.

  

La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.

  

Le jour où la pitié devient moquerie commence un âge barbare.

  

Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher.

  

Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé.

  

La moquerie est la fumée des coeurs petits.

  

La langue des filles moqueuses est aussi affilée que le tranchant invisible du rasoir, qui divise un cheveu insaisissable au regard.

  

La moquerie est souvent indigence d'esprit.

  

La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins.

  
content top