content top

Recherche mot : miseres

L'aveuglement des hommes est le plus dangereux effet de leur orgueil : il sert à le nourrir et à l'augmenter et nous ôte la connaissance des remèdes qui pourraient soulager nos misères et nous guérir de nos défauts.

  

La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement et c'est pourtant la plus grande de nos misères.

  

Aux courses, les petits tuyaux font les grandes misères.

  

L'argent dont on dit tant de mal, remplit tout au moins un rôle bienfaisant : celui de distraire des misères du coeur.

  

Il y a deux misères, celle des haillons et celle de la grandeur.

  

Baiser. Que de misères n'oublions-nous pas dans ces secondes de vertiges ! Et le châtiment, au sortit de ces enlacements, c'est le retour à la lucidité, le reflux du passé qui revient, de l'avenir qui se dessine.

  

La nature nous a fait frivoles pour nous consoler de nos misères.

  

L'art, ce consolateur des misères humaines !

  

Les révoltes et les violences naissent moins des misères que des injustices.

  

Les grandes révolutions naissent des petites misères comme les grands fleuves des petits ruisseaux.

  

Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères de l'homme, ce n'est pas la mort, mais la crainte de la mort ?

  

Quand nous voyons un supérieur partager nos misères, c'est à peine si nos misères semblent nos ennemies.

  

La folie humaine... Au nom de l'amour, on se plonge dans toutes les misères !

  

Nous sommes riches aussi de nos misères.

  

Les misères de la vie enseignent l'art du silence.

  
content top