content top

Recherche mot : minutes

Pendant des millénaires, la vie des être humains était rattachée au soleil et à la nature. Notre existence n'est désormais plus liée au cycle des saisons et à celui de la terre, nous avons inventé une humanité hors-sol. En France, nous bétonnons l'équivalent d'un terrain de foot toutes les cinq minutes. Cela produit de la laideur, du non-sens et du consumérisme stupide mais cela ne peut nourrir l'humanité, ni physiquement, ni spirituellement. L'amour de la France n'est pas seulement intellectuel et culturel, il est charnel. On ne peut pas demander à des jeunes d'aimer leur pays s'ils ne l'ont jamais vu, s'ils ne le connaissent pas.

  

Le football est un jeu simple ; 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent.

  

L'heure a sonné de celui des horloges et des montres, jusque-là inconnu, a sonné, avec ses minutes, ses secondes... Ce temps nouveau a pour dessein d'abolir toute "perte de temps" et, au royaume du songe tranquille, l'indolence est tenue pour de la paresse.

  

Temps vide, désespéré, dont on vole quelques minutes seulement par jour pour sa véritable vie.

  

Le passé se nourrit des minutes présentes.

  

Il y a des gens si ennuyeux qu'ils vous font perdre une journée en cinq minutes.

  

Parce qu'il est intense, l'amour dilate le temps, transformant les minutes en siècles.

  

Les mariages, pendant quelque temps, sont soutenus par le désir ; une journée de scènes ou de silence est équilibrée par vingt minutes de nuit.

  

Ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes.

  

Ce dessin m'a pris cinq minutes, mais j'ai mis soixante ans pour y arriver.

  

Avec le traitement de texte, vous allez vous apercevoir que, pour chaque minute passée à écrire des mots, vous passerez au moins dix minutes à choisir dans quelle police de caractères les habiller.

  

Un voyage en avion : quelques heures d'ennui coupées de quelques minutes de trouille intense.

  

Les hommes peuvent vivre quelques minutes sans respirer, quelques jours sans boire, quelques semaines sans manger et sans penser pendant des années.

  

On pardonne à un être sur quelques minutes, comme à un livre sur quelques phrases.

  

Communiqué final. La hantise des diplomates qui doivent réussir à expliquer en trois minutes ce qu'ils n'ont pas réussi à analyser en trois jours.

  
content top