content top

Recherche mot : ministre

Le silence de Dieu permet le bavardage de ses ministres.

  

Administrer ce qui devrait être abandonné à soi-même, c’est faire du mal aux administrés, et leur faire payer le mal qu’on leur fait comme si c’était un bien.

  

Il est plus facile de trouver un portefeuille sans ministre qu'un ministre sans portefeuille.

  

Il sied plus mal à un ministre de dire des sottises que d'en faire.

  

Le gouvernement s'occupe de l'emploi. Le Premier ministre s'occupe personnellement de l'emploi. Surtout du sien.

  

Quand on a été ministre ou fille publique, ne fût-ce qu'un jour, on a droit au titre toute sa vie.

  

L'amour n'a pas de meilleur ministre que l'occasion.

  

Il vaut mieux être cocu que ministre. Ca dure plus longtemps et l'on n'est pas obligé d'assister aux séances.

  

La plus grande gloire obscurcit la moindre. Un ministre brille autant qu'un roi jusqu'à  ce que le roi paraisse : et alors tout son prestige s'évanouit.

  

Faire du bruit avec la bouche comme un ministre, c'est ça être comédien... La différence ? On est mieux payé quand on fait du cinéma !

  

Tant qu'on n'a pas été reçu en audience par l'empereur, il faut courtiser ses ministres.

  

Ministre. Personne qui agit avec un grand pouvoir et une faible responsabilité.

  

Si les singes avaient le talent des perroquets, on pourrait en faire des ministres.

  

Béni soit l'homme qui, n'ayant rien à dire, s'abstient d'en administrer la preuve en paroles !

  

Le ministre de la guerre a donné sa démission. La guerre est supprimée.

  
content top