content top

Recherche mot : mere

Freud ne voit pas sa mère nue, mais matrem nudam... Première leçon: la chose le trouble tellement que, contrairement aux autres qui en perdraient leur latin, lui, le retrouve.

  

Les enfants sont la source d'ennuis, de craintes, de peurs et d'angoisses pour les parents. Leur santé, leur avenir, leur vie, tout devient poids sur les épaules du père ou de la mère.

  

Freud ne voit pas sa mère nue mais matrem nudam... Première leçon : la chose le trouble tellement que, contrairement aux autres qui en perdraient leur latin, lui, le retrouve...

  

Mon père, c’était le silence et la terre ; ma mère, le verbe et la cuisine.

  

La grande passion de l'inventeur de la psychanalyse ? Consacrer toute son existence à donner raison à sa mère aux yeux de qui il incarnait la huitième merveille du monde.

  

Tout est de plus en plus provisoire et éphémère au coeur d'une frénésie en évolution exponentielle, transformant les humains en électrons hyperactifs, produisant et subissant un stress dont on sait qu'il est à l'origine de graves pathologies.

  

La maison où manque la mère, même si la lampe l’éclaire, il y fait nuit.

  

La mode est très éphémère. Elle est faite de tendances qui vont et viennent. L’important, pour moi, c’est l’intemporalité et le style. Affirmer son style sans suivre aucune tendance. C’est ce à quoi j'aspire.

  

Le style est une affaire personnelle qui n’a rien à voir avec la mode. La mode est éphémère. Le style, lui, est intemporel.

  

Je ne veux pas créer une mode éphémère. Je veux être éternel. Les vêtements que je conçois sont intemporels. Je ne veux pas créer un look qui sera vite démodé. Je travaille toujours avec le souci d’être intemporel, sans chercher d'être à la mode.

  

Le plus grand problème de la femme est qu'elle finit par être la mère de son homme.

  

Une mère qui éduque son garçon, éduque un homme. Une mère qui éduque sa fille, éduque un peuple.

  

Un homme demanda : «Ô Messager de Dieu ! Quel est celui que je dois le plus aimer ?» Le prophète répondit : «Ta mère». L'homme dit : «Et qui encore ?» Il répondit : «Ta mère». L'homme répéta encore : «Et qui encore ?» Il répondit à nouveau : «Ta mère». Enfin, il réïtéra : «Et qui encore ?» Le messager : «Ton père».

  

Combattre ! Vaincre ! Dominer ! A quoi cela sert-il ? Gagner aujourd'hui signifie perdre demain ! Quelles valeurs peuvent donc avoir les Arts Martiaux ? La puissance physique qui fait de vous un champion du moment n'est qu'éphémère et bientôt un autre vous surpassera ! Toutes les victoires sont relatives ! Aux yeux de la Nature, être victorieux ou vaincu dans le monde des humains demeure sans valeur, à l'image du flux et de reflux de l'océan. Quelle signification peut avoir la domination des autres si nous ne sommes pas capables de nous dominer nous-mêmes ? Mais qu'y a-t-il au-delà ?

  

Quand j'étais petit, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu «heureux». Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.

  
content top