content top

Recherche mot : mer

Ces dollars n'ont aucune contrepartie matérielle réelle. Ce sont seulement des morçeaux de papier dont la valeur n’excède pas celle de l'encre qui a servi à les imprimer.

  

Personne ne peut dire quels seront les délais pour prendre pied sur une nouvelle planète. En tous cas je voudrais que les Français soient là. Ils le méritent. C'est le deuxième peuple au monde pour la dépense par habitant dans l'activité spatiale.

  

S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer, je ferais de ce monde un rêve, une éternité.

  

Tolérer ne doit pas consister à oublier que ce qu'on tolère ne mérite que de la tolérance.

  

Aimer, c'est tourner sans trêve autour de l'impénétrabilité d'un être.

  

A partir du moment où plus rien ne mérite le respect dans notre société, nous devons nous forger dans la solitude de nouvelles loyautés silencieuses.

  

Cette légère ébriété que procure la lecture, nous la nommerons "livresse".

  

Nous sommes en ploutocratie et cela depuis deux cents ans, depuis les révolutions anglaise, américaine, française, depuis l’avènement du gouvernement représentatif.

  

Entre l'excès d'une détestation de soi, à quoi le christianisme prépare très sûrement, et celui d'une excessive passion prise à son propre commerce, Montaigne cherche la voie médiane.

  

Plus que jamais, il est utile et nécessaire de ne pas oublier Foucault. Toute volonté, ici, d'enterrer son œuvre, de nier sa postérité potentielle, de clamer, au nom de quelques-unes de ses erreurs, la caducité de l'ensemble de son travail désigne, là, un secret désir de consolider l'édifice qu'il avait entrepris d'effondrer.

  

Ce qui compte ici, c'est sa prescience : si le réel ne ressemble pas vraiment à la réalité, il finira bien par s'y conformer un jour.

  

La France n'est pas exsangue, ni moribonde. Le pessimisme ne renseigne que sur la bile noire de ceux qui le pratiquent comme on exploite un fonds de commerce.

  

Il faut vivre de façon que nous n'ayons jamais à le regretter et vouloir chaque instant comme s'il devait être le dernier, comme s'il devait sans cesse se répéter. Le temps perdu ne se rattrape pas, la vérité d'une seconde est dans sa fugacité. Son caractère éphémère en fait sa valeur.

  

Il faut vivre de façon que nous n'ayons jamais à le regretter et vouloir chaque instant comme s'il devait être le dernier, comme s'il devait sans cesse se répéter. Le temps perdu ne se rattrape pas, la vérité d'une seconde est dans sa fugacité. Son caractère éphémère en fait sa valeur.

  

Le destin de femme réduit à celui d'épouse chaste, puis de mère vierge, agit comme une malédiction lancée sur le corps et l'âme des femmes.

  
content top