content top

Recherche mot : medecine

Si Freud eut un jour le prix Goethe au lieu du Nobel de médecine escompté, c'est bien parce que, de son vivant déjà, un aréopage a considéré que son oeuvre relevait plus de la littérature que de la science !

  

La médecine est une science naturelle. La psychiatrie est une science morale.

  

La psychiatrie est liée de manière beaucoup plus intime à la morale que ne l'est la médecine en général.

  

Ce n'est pas les médecins qui nous manquent, c'est la médecine.

  

La médecine, c'est ingrat. Quand on se fait honorer par les riches, on a l'air d'un larbin ; par les pauvres, on a tout du voleur.

  

L'amour est comme la médecine, seulement l'art d'aider la nature.

  

La médecine a fait depuis un siècle des progrès sans répit, inventant par milliers des maladies nouvelles.

  

Le travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une médecine du travail.

  

Le travail, c'est la santé... Mais à quoi sert alors la médecine du travail?

  

L'art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit.

  

Il me semble voir dans une pharmacie homéopathique le protestantisme de la médecine.

  

Le malade est plus reconnaissant à la médecine qui le guérit qu'au conseil qui le préserve.

  

La médecine, c'est un art qu'on exerce, en attendant qu'on le découvre.

  

La médecine est une science des pannes, celles de l'organisme humain... Mais si le médecin est un dépanneur - rien de plus, rien de moins - il est le dépanneur d'une machine dont il ne possède pas les plans.

  

A vouloir enseigner trop de médecine, on n'a plus le loisir de former le médecin.

  
content top