content top

Recherche mot : marcher

Les femmes sont beaucoup plus intelligentes que les hommes et c'est dommage de les appeler le "sexe faible". Le terme "sexe fort" ou "égal" irait mieux. Respect à Olympe de Gouges ou à Théroigne de Méricourt, car elles ont su comprendre comment la Révolution aurait dû marcher.

  

Redresse-toi, si tu veux marcher avec moi, élève-toi, si tu veux que je m'adresse à toi ; les miens sont des gens de bien, bons et humains.

  

Marcher est un acte harmonieux où chaque partie du corps a sa part: on marche avec tout son être, mais on ne tombe que d'un côté.

  

La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer.

  

On ne peut apprendre au crabe à marcher droit.

  

Je n'empêche pas les gens de marcher où ils veulent. Sauf sur mes pieds. Mais comme je ne chausse que du 40, il n'y a pas de place à côté.

  

Le ver se recroqueville quand on marche dessus. C'est plein de sagesse. Par là il amoindrit la chance de se faire de nouveau marcher dessus. Dans le langage de la morale : l'humilité.

  

Rien ne sert de courir si l'on n'est pas pressé et rien ne sert de marcher si on n'est pas foutu de tenir debout.

  

La prostitution marcherait moins bien si les hommes n'avaient pas besoin de se confier à tout prix.

  

Si marcher sur deux jambes n'est pas naturel à l'homme, c'est quand même une invention qui lui fait honneur.

  

Avec un fils, tu peux marcher ; avec deux, chevaucher ; avec trois, te reposer.

  

Les idées fixes sont comme des crampes, par exemple au pied... Le meilleur remède, c'est de marcher dessus.

  

A voir marcher quelqu'un, on connaît sa pensée.

  

Qui attend les souliers d'un mort risque de marcher longtemps nu-pieds.

  

Si les gouvernements en place continuent de penser qu'abaisser l'âge de voter peut leur être favorable, on verra bientôt les électeurs aller aux urnes avant qu'ils ne sachent marcher.

  
content top