content top

Recherche mot : livres

Quiconque n’a pas été initié une fois dans sa vie, enfant, à la magie stellaire est condamné à ne savoir du ciel que ce que les livres en disent – c’est comme connaître le miel sans jamais y goûter, juste par le ouï-dire d’un traité d’apiculture.

  

Il s'agit donc de réactiver le vieux geste dont il est question dans les Actes des apôtres (19.19) : brûler les livres qu'on estime dangereux pour la fiction qu'on défend.

  

Ils font des livres avec les livres ? Montaigne avec sa vie. Ils pensent mais ne vivent pas ? Montaigne pense et vit. Idéalistes contre nominalistes, le combat reste d'actualité.

  

L'esprit s'aiguise avec les livres comme l'épée avec la pierre.

  

Le temps est un bon professeur. Beaucoup de choses ne s'apprennent pas dans les livres, ni par les gens, mais le temps te les enseignera.

  

L'esprit a autant besoin de livres qu'une épée de pierre à aiguiser pour conserver son tranchant.

  

Une maison sans livres est une âme morte

  

On a toujours brûlé des livres. Et, généralement, on n'a pas tardé ensuite à brûler des êtres humains.

  

Nous ne serons jamais un pays civilisé aussi longtemps que nous dépenserons moins d'argent pour les livres que pour les chewing-gum.

  

Les livres d'histoire qui ne contiennent aucun mensonge sont très ennuyeux.

  

Une seule conversation à table avec un sage vaut mieux que dix ans passés dans les livres.

  

C'est un très grand talent que de vendre des livres quand on n'a pas de talent.

  

A quoi peut servir d'avoir lu trois mille livres, quand, les cheveux blanchis, on reste indigne de l'amour du peuple ?

  

Le grand inconvénient des livres nouveaux, c'est qu'ils nous empêchent de lire les anciens.

  

L'avantage de la prison sur le collège, c'est qu'en prison on n'est pas obligé de lire les livres écrits par les geôliers.

  
content top