content top

Recherche mot : limites

Si vous fixez toujours des limites sur tout ce que vous faites, physique ou autre, cela se propagera dans votre travail et dans votre vie. Il n’y a pas de limites. Il n’y a que des niveaux, et vous ne devez pas rester là, vous devez aller au-delà. Remarquez que l’arbre le plus robuste cède facilement tandis que le bambou ou le saule survie en pliant sous le vent.

  

Ce sont les médias qui contrôle les limites de ce qui est politiquement acceptable, alors il vaut mieux changer les médias. Les motifs de profit travaillent contre elle, mais si nous pouvons avoir le public à comprendre que la plupart des autres formes de journalisme ne sont pas crédibles, il peut être un déménagement forcé.

  

Une fois qu'on a passé les bornes, il n'y a plus de limites.

  

L'homme ne prend conscience de son être que dans les situations limites.

  

La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites.

  

Vivant depuis longtemps sous le règne de l'imitation, nous avons sans doute exigé d'être limités pour nous venger.

  

L'endurance d'un peuple est une puissance finie ; elle a ses limites.

  

La photographie a ouvert des horizons illimités à la pathologie du progrès, puisqu'elle nous a incités à déléguer à la multitude de nos machines de vision le pouvoir exorbitant de regarder le monde, de le représenter, de le contrôler.

  

Le nioc-man dans le cassoulet, l'harissa dans la choucroute et le ketchup dans tout, nous font entrevoir les limites du métissage des cultures.

  

L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites.

  

Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l'imagination est sans frontières.

  

L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour renaître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination.

  

Nos problèmes ont été créés par l'homme et nous pouvons donc les résoudre. Nos possibilités ne connaissent pas de limites. Aucun problème humain ne va au deLà nos capacités.

  

Les Allemands prennent un morceau de verbe, le placent ici, comme un piquet, puis se saisissent de l'autre morceau, le plantent bien plus loin, comme un autre piquet, et, entre ces deux limites, ils entassent de l'allemand.

  

Le génie peut avoir des limites, mais la stupidité est sans bornes.

  
content top