content top

Recherche mot : jardin

Platon, Sartre, Kant, Marx sont des penseurs de l’artifice qui font de la nature leur bête noire et de la culture un art de désherber radicalement le jardin.

  

Une géorgique de l'être contemporain, autrement dit une culture de soi qui emprunte les modèles à l'agriculture, permettrait d'envisager un genre de construction de soi tel un beau jardin.

  

Les vrais amants entrent dans le jardin de la beauté sans crainte d'être jugés. Ils ne sont plus deux corps et deux âmes qui se rencontrent, mais une source unique d'où jaillit l'eau de la vie. Et le temps cesse d'exister, parce qu'au pays du plaisir qui naît dans le véritable amour, tout est infini.

  

Je cultive mon jardin. Et dans ma vie professionnelle comme dans mon carré de jardin, j'ai bien l'intention d'exclure les navets !

  

C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardini d'Hamilcar.

  

Un excellent jardinier vaut un excellent poète.

  

Les maîtres d'école sont des jardiniers en intelligences humaines.

  

Ne voudriez vous pas entrer dans mon jardin? J'aimerais que mes roses vous voient!

  

Les jardins me rappellent les enfants. Vous pouvez admirer ceux des autres en toute objectivité, mais rien ne vaudra jamais le plaisir et la satisfaction que vous retirez du vôtre.

  

Quelle étrange chose que la propriété, dont les hommes sont si envieux ! Quand je n'avais rien à moi, j'avais les forêts et les prairies, la mer et le ciel ; depuis que j'ai acheté cette maison et ce jardin, je n'ai plus que cette maison et ce jardin

  

La chasteté a dans son jardin de grandes et de petites fleurs. Heureux qui les cueillent !

  

Les véritables roses laissent leurs pétales sur les pianos et les tapis. Elles ont des épines, trop de feuilles et l'odeur des jardins d'été. Elles accompagnent les baisers.

  

La forêt, c'est encore un peu du Paradis perdu. Dieu n'a pas voulu que le premier jardin fût effacé par le premier péché.

  

Au jardin de l'avocat, un procès est un arbre fruitier qui s'enracine et ne meurt pas.

  

Le personnage que nous sommes, c'est un jardin, et notre volonté le cultive.

  
content top