content top

Recherche mot : innocence

Cesare Battisti avoue sa responsabilité dans les 4 meurtres pour lesquels il a été condamné. On attend les réactions de Bernard-Henri Lévy, Fred Vargas et tous ceux qui ont défendu jusqu'à l'absurde l'innocence de ce terroriste — avec le plus parfait mépris pour ses victimes.

  

Le libre-arbitre est une invention des prêtres pour se venger et punir. Le devenir est pure innocence, comme l’enfant… Dès lors, nous sommes entourés de fictions… Fictions de la vertu, de la justice, de l’amour du prochain… Fiction de la morale car nous sommes au-delà du bien et du mal.

  

Quant à l'inutile débat sur l'innocence ou la culpabilité du petit capitaine-alibi, il fallait forcément que Dreyfus fût innocent pour qu'il y ait "affaire"; puisque si Dreyfus avait été juif et coupable, le monde n'en aurait pas plus entendu parler que s'il avait été innocent, mais breton.

  

Pour qu'un groupe humain perçoive sa propre violence collective comme sacrée, il faut qu'il l'exerce unanimement contre une victime dont l'innocence n'apparaît plus, du fait même de cette unanimité.

  

L'innocence prend toujours l'accent violent de la candeur.

  

L'amour est une guerre et un repos, une science et un artisanat. L'amour est tout, et même rien avec le tout. Innocence et ruse, innocence avec ruse. Apparaître et disparaître.

  

Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà  perdu son innocence.

  

Les enfants sont sans passé et c'est tout le mystère de l'innocence magique de leur sourire.

  

Sans l'innocence, la santé et l'indépendance, la gaieté ne saurait exister.

  

Il faut dans les lois une certaine candeur. Faites pour punir la méchanceté des hommes, elles doivent avoir elles-mêmes la plus grande innocence.

  

Contre l'innocence on ne peut rien.

  

L'enfance ne se vit pas dans l'action mais dans quelque chose de plus subtil, qu'on appelle l'innocence à défaut de pouvoir la mieux nommer.

  

Au-deLà de toute sainteté règne l'innocence astucieuse et cruelle des bêtes et des fous.

  

Parler c'est agir : toute chose qu'on nomme n'est déjà  plus tout à fait la même, elle a perdu son innocence.

  

L'innocence, état parfait, le seul peut-être. Il est incompréhensible que celui qui en jouit veuille ne sortir. Pourtant l'histoire, depuis ses commencements jusqu'à  nous, n'est que cela et rien que cela.

  
content top