content top

Recherche mot : injure

N'oubliez jamais que Jésus appelle ses élus ses brebis, et que de tous les animaux c'est sans contredit l'espèce la plus sotte. Caractère de brebis, dit Aristote, à cause de la stupidité inhérente à ces animaux, est devenu une injure grave ! Tel est pourtant le troupeau dont Jésus se déclare le pasteur.

  

Plus l'offenseur m'est cher, plus je ressens l'injure.

  

J'appelle sage celui qui, tout innocent qu'il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force.

  

Les hommes se souviennent davantage des injures subies que des bienfaits reçus.

  

Les hommes rougissent, non des injures qui viennent d'eux, mais de celles qu'ils reçoivent.

  

Au mort et à l'absent, injure ni tourment.

  

Oublie les injures, n'oublie jamais les bienfaits.

  

Dieu a recommandé le pardon des injures, il n'a pas recommandé celui des bienfaits.

  

Le sage venge ses injures par des bienfaits.

  

Je crains votre silence, et non pas vos injures.

  

Nul ne fait injure à personne en usant honnêtement de sa raison.

  

Le meilleur remède contre les injures, c'est de les mépriser.

  

Disons nous et disons à nos enfants que tant qu'il restera un esclave sur la surface de la Terre, l'asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière.

  

Dans les discussions, les injures sont les raisons de ceux qui ont tort.

  

Les injures ont un grand avantage sur les raisonnements : celui d'être admises sans preuves par une multitude de lecteurs.

  
content top