content top

Recherche mot : imposer

L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer.

  

Chercher la vérité et la dire, telle qu'on la pense, n'est jamais criminel. On ne saurait imposer à personne une conviction. Les convictions sont libres.

  

La meilleure façon d'imposer une idée aux autres, c'est de leur faire croire qu'elle vient d'eux.

  

Les grands écrivains n'ont jamais été faits pour subir la loi des grammairiens, mais pour imposer la leur, et non pas seulement leur volonté, mais leur caprice.

  

Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.

  

Si vous voulez être respecté, commencez par être respectable et, en outre, assez costaud pour imposer le respect.

  

Toujours s'imposer le meilleur, dévouer son talent au bénéfice des autres, vivre honorablement sont les principes qui résistent quand les biens matériels ont disparu.

  

Mes convictions sont des prétextes: de quel droit vous les imposerais-je?

  

Il y a une chose plus difficile encore que de s'astreindre à un régime, c'est de ne pas l'imposer aux autres.

  

L'éducation consiste à comprendre l'enfant tel qu'il est, sans lui imposer l'image de ce que nous pensons qu'il devrait être.

  

Quand aux millénaires, c'est un abus d'imposer la naissance du Christ comme repère de quelque temps que ce soit.

  

Il y a quelque chose plus difficile encore que de s'astreindre à un régime, c'est de ne pas l'imposer aux autres.

  

Quand un Français a des idées, il veut les imposer aux autres. Quand il n'en a pas, il le veut tout de même.

  

Le premier changement qu'on doit s'imposer en devenant adulte ? Apprendre à ne plus compter sur les autres.

  

Un homme ne devrait pas se voir imposer des objectifs avant de connaître suffisamment le monde pour prendre ses propres décisions en toute liberté, en pleine connaissance de cause.

  
content top