content top

Recherche mot : importe

Fais ton cours, peu importe le nombre d'élèves. Ne les compte pas. Fais bien ce que tu as à faire.

  

Déconstruire l’art classique, oui ; mais pas pour que n’importe quoi devienne oeuvre d’art.

  

On peut également y voir des slogans infantiles : « Je suis juif » dit le goy, « Je suis la police » dit celui qui, jadis, s'est fait pistonner pour ne pas faire de service militaire, « Je suis les victimes » écrit même un crétin bien vivant. Voilà les pitoyables offrandes votives d'un peuple d'enfants où chacun veut bien être n'importe quoi, sauf ce qu'il est.

  

Si on installait un commutateur dans une caverne n'importe où, puis qu'on le flanquait d'un écriteau disant « Commutateur de fin du monde. PRIÈRE DE NE PAS TOUCHER », la peinture n'aurait même pas le temps de sécher.

  

Ce qui importe, c'est d'observer, d'exister, et d'exploiter les situations concrètes telles qu'elles se présentent.

  

Qu’importe que le vent hurle, la montagne jamais ne ploie devant lui.

  

Le chaos n’est pas une fosse, le chaos est une échelle. Seule l’échelle est réelle. Seule l’ascension importe.

  

Peu importe l'image, la coiffure ou l'habillage, aujourd'hui ou à tout âge ; le but est le message ; comprend le sage.

  

La vérité est une lame tranchante, celui qui parle d'elle est fou ; pour beaucoup elle est lourde, embarrassante, elle fait grimacer ou suscite la toux. Qu'importe qui la prononce, l'avisé en attend le tout.

  

Toute l'histoire du contrôle sur le peuple se résume à cela : isoler les gens les uns des autres, parce que si on peut les maintenir isolés assez longtemps, on peut leur faire croire n'importe quoi.

  

Peu importe que vous ayez du style, une réputation, ou de l'argent, si vous n'avez pas bon coeur, vous ne valez rien.

  

Une seule expérience absolue, à propos de n'importe quoi, et vous faites, à vos propres yeux, figure de survivant.

  

Il faut que les hommes fassent du bruit, à quelque prix que ce soit - peu importe le danger d'une opinion, si elle rend son auteur célèbre ; et l'on aime mieux passer pour un fripon que pour un sot.

  

L'univers est une énigme bouleversante: dès que je m'interroge à son sujet, je me sens plus vivant. Peu importe que nous ne puissions pas répondre à toutes les questions: d'y méditer, cela suffit.

  

Il n'y a pas que le corps qui importe, et nos sexes, que sont-ils sinon les portes sacrées de ce que nous pourrions être ?

  
content top